AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Erika Daglin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erika Daglin

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 04/08/2013
Localisation : Je vois pas en quoi tu as besoin de le savoir ><

MessageSujet: Erika Daglin   Dim 4 Aoû - 23:06





Ton personnage

Nom: Daglin
Prénom(s): Erika
Âge: 17 ans
Sexe: Féminin
Nationalité: Islandaise
Races: Magicienne
Personnage (nom+provenance) Image unique
Pouvoirs :
• Elle peut contrôler le vent ainsi que la météo mais elle ne sais pas vraiment utiliser son pouvoir ce qui peut mener à des catastrophes surtout quand elle s'énerve...ce qui malheureusement pour vous arrive souvent x)


Ton puff

Code du règlement : Validé par John
Âge : 16 ans
Sexe : Féminin
Comment que t'es arrivé ici ? : Demandez à John x)
Et tu penses quoi de KJ ? : C'est très joli ^^
Tu veux avoir accès à la partie Rps hot ? La partie réservée aux Rps hentaïs. [X] Oui [] Non
C'est ton dernier mot ? : Que voulez-vous que je dise d'autre ><



Description morale

Erika est une jeune fille très sympathique et amicale, toujours prête à venir en aide aux autres. Cependant malgré ce trait de caractère pourtant très prononcé chez elle, la jeune fille a beaucoup de mal à ce faire des amis. La cause ? Elle a un passé très difficile, une susceptibilité à fleur de peau et s'énerve extrêmement facilement sans doute à cause de la vie qu'elle a vécu jusqu'ici. Heureusement ces sautes d'humeurs ne durent généralement que quelques minutes mais il lui arrive souvent de dire des choses pendant ce minutes qu'elle regrette amèrement par la suite. Une autre chose qu'il est bon de savoir sur cette jeune fille c'est que, mis à part ces sautes d'humeur, il lui arrive parfois d'entrer dans des colères noires où là elle devient très dangereuse surtout parce qu'elle ne contrôle alors plus ses actes ni ses pouvoirs et qu'elle est capable de créer une tempête voir un ouragan quand sa colère est poussée à l'extrême. En dehors de ces crises de colères Erika est une fille tout à fait adorable, gentille et très attentionnée. Elle est organisée et amusante mais aussi très curieuse, ce qui peut l’amener dans des situations délicates. Une dernière chose à savoir sur la jeune fille c'est qu'elle est très mais alors très maladroite, il lui arrive régulièrement de chuter, de rentrer dans quelque chose ou dans quelqu'un ce qui fait souvent rire ses camarades à sa plus grande honte ou à sa plus grande fureur, ça dépend x) Oh et elle parle rarement de son passé, surtout de la soirée qui à précédée son arrivée à Kyouki Junsei. Les rumeurs disent qu'elle serait arrivée couverte d'un sang qui n'était pas le sien, complètement perdue et paniquée.







Description physique

Erika possède une longue chevelure blanches un peu en bataille, certaines mèches sont plus courtes que d'autres et on trouve toutes sortes d’accessoires éparpillés dans ses cheveux comme des barrettes, des fleurs ou encore des plumes. Elle arbore des yeux rieurs d'un violet sombre agrémentés de longs cils bruns. Sa peau est extrêmement pâle, en même temps c'est pas en Islande qu'elle risquait de bronzer ! Elle porte souvent des haut qui couvrent ses bras et remontent jusqu'au cou, du moins quand elle n'est pas obligée de porter l'uniforme du pensionnat. Elle est très résistante au froid mais cela ne l'empêche pas de se sentir mal à l'aise en pleine chaleur, elle a encore un peu de mal à s'habituer au fait qu'on ne trouve pas de neige dans son nouveau lieu de vie et comme elle n'est pas là depuis très longtemps elle rechigne encore à retirer ses vêtements chauds. Sinon que dire d'autre, ah oui ! Elle aime beaucoup le sport et se débrouille plutôt pas mal dans à peu près toutes les disciplines, même au foot oui oui ! Erika est aussi une excellente danseuse bien qu'elle n'ai jamais vraiment appris la danse, par contre ne lui demandez pas de chanter elle ne sais absolument pas comment s'y prendre. Oh et une dernière chose, réfléchissez-y à deux fois avant de la provoquer parce que malgré son allure innocente et gentille certains disent qu'elle aurait tué un homme juste avant d'arriver à Kyouki Junsei donc prenez garde... Et voilà j'ai fini et si ça vous suffis pas bah allez voir ailleurs si j'y suis ><


Il était une fois...

Le froid, c'est la première sensation qu'à ressenti Erika le jour où elle est née. En effet c'est au beau milieu de l'hiver islandais que la petite à vu la jour, fille unique d'une famille pauvre vivant dans une petite maison mal isolée à l'écart de la ville. Ses parents étaient au chômage tout les deux depuis de nombreuses années et n'avaient même plus de quoi ce nourrir alors pourquoi avoir eu un bébé s'ils avaient déjà du mal à se nourrir eux-même me demanderez-vous ? Et bien qui peut donc refuser de donner quelques pièces à une mère affamée tenant dans ses bras son bébé en pleures ? Personne donc avoir un bébé était juste un moyen pour les parents de la petite de gagner un peu plus d'argent.

C'est ainsi qu'à commencer la vie de la petite Erika, mendiant d'abord en compagnie de ses parents pour attendrir les passants puis seule à partir de l'âge de 4 ans. Elle se traînait dans les rues en suppliant les passants de sa petite voix, ses vêtements sales et déchirés ne parvenaient pas à la protéger du froid et pourtant elle continuait de mendier jusqu'à une heure tardive de la nuit. Encore si elle avait eu des parents aimants cela aurait pu être moins tragique mais ce n'était pas le cas, son père ne lui donnait que le strict nécessaire comme nourriture et la battait violemment quand elle ne parvenait pas à ramener suffisamment d'argent. Sa mère quand à elle la regardait froidement et lui donnais toutes les corvées à faire quand elle ne l'envoyait pas mendier. Erika vécu donc dans le froid, la faim et la misère jusqu'à l'âge de 14 ans. Ah si seulement elle avait pu partir, quitter ses parents horribles et cette vie de mendiante, mais pour aller où ? Elle avait déjà de la chance d'avoir un toit alors cela aurait été stupide et suicidaire de sa part de vouloir s'enfuir. Elle restait donc là, à subir les coups de son père, les insultes de sa mère et les regards dégoûtés des passants.

Un soir, alors qu'ils étaient tout les trois attablés autour d'une soupe épaisse et immonde, le père d'Erika annonça qu'ils avaient besoin de plus d'argent et qu'il connaissait une solution à leur problème. Sans en dévoiler d'avantage il termina sa soupe et força sa fille à s'habiller avant de l'entraîner dans le noir en direction de la ville. Ne se doutant pas une seule seconde de ce qu'il allait lui arriver la jeune fille suivit sans père sans dire un mot et ils arrivèrent bientôt tout deux au centre-ville. Là son père s’engouffra dans une ruelle sombre et encore plus sale que celles où Erika avait l'habitude de mendier. Là un homme richement vêtu attendait, appuyé contre le mur. Soudain prise d'un mauvais pressentiment la jeune fille commença à ralentir puis s'arrêta net, elle venait de comprendre ce que son père attendait d'elle et cela la terrifiait et la dégoûtait au plus haut point. Ayant apparemment compris que sa fille savait ce qu'il allait faire d'elle, le père d'Erika saisit cette dernière par les cheveux et la jeta à genoux devant l'inconnu. Ce dernier s'accroupi et releva sans aucune délicatesse la tête de la jeune fille tremblante et effrayée afin de la regarder attentivement avant de sourire à son père, signifiant ainsi que leur marché était conclut. Il se releva et tendit une liasse de billet au père d'Erika qui fit demi-tour en comptant l'argent sans même jeter un regard à sa fille. Le riche homme attrapa alors cette dernière par le bras pour la ramener à son domicile. La jeune fille n'en revenait pas, c'était donc ça la solution miracle de son père pour les sortir de la misère ? Vendre sa propre fille ?! Abattue, Erika compris alors qu'à partir de ce jour elle était seule, complètement seule.

L'homme qui l'avait acheté était un riche homme d'affaire qui la forçait à faire toutes les corvées possibles et inimaginable. Jusqu'à ses 17 ans Erika se trouva contrainte de nettoyer, ranger, préparer à manger, laver, repasser, réparer et astiquer. Bien que sa vie était moins malheureuse qu'avant vu qu'elle était nourrie et logée à peu près confortablement elle n'était toujours pas formidable car son "maître", comme il voulait qu'elle l'appelle, n'hésitait pas à la frapper et à la malmener pour la moindre petite erreur et une fois encore la jeune fille devait se contenter de subir sans rien dire. Erika avait récemment découvert son pouvoir mais d'une elle ne savait pas le contrôler et de deux elle ne voulait pas prendre le risque de l'utiliser devant son maître. Un soir alors qu'elle repassait tranquillement pendant que l'homme était parti à une soirée, un bris de pneus se fit entendre dans l'allée puis la porte s'ouvrit et le maître d'Erika rentra bruyamment dans la maison, démontrant ainsi que la soirée avait dû être bien arrosée. Erika continua son travail sans prêter attention à son maître quand celui-ci l'attrapa des mains par la taille, la ramenant ainsi à lui et collant sa bouche près de la joue de la jeune fille soufflant sur elle son haleine chargée d'alcool. Terrifiée la jeune fille se dégagea aussi vite qu'elle pu, cela faisait déjà plusieurs fois que son maître tentant de l'embrasser ou de la tirer dans son lit mais d'habitude il n'était pas bourré et pas aussi clair sur ses intention. Erika commençait à reculer quand soudain le sourire salace de son bourreau se changea en expression de rage et l'homme la frappa violemment au visage en criant qu'elle n'avait pas le droit de se dégager et que pour cela il allait la punir. Envoyée à terre par la violence du coup, Erika releva le tête et vit alors avec horreur que son agresseur était en train de défaire la ceinture de son pantalon et d'ouvrir ce dernier. Que devait-elle faire ? Devait-elle une nouvelle fois subir sans rien dire ou devait-elle enfin se rebeller ? Alors qu'elle cherchait désespérément un moyen de se sortir de cette situation, toute la fureur qu'elle avait accumulée depuis ces 17 ans de souffrances et de torture ressortit et Erika sentit qu'elle perdait le contrôle, autant de son pouvoir que de ses actes. Aveuglée par la colère la jeune fille se releva attrapa une statuette en or massif qui trônait sur la commode à côté d'elle pendant qu'un vacarme assourdissant se faisait entendre à l’extérieur. Se ruant sur son maître ahuri en hurlant de rage Erika abattit violemment la statuette sur le crâne de se dernier, l'envoyant à son tour à terre. Cependant la jeune fille continua de frapper de toute ces forces comme si elle voulait qu'il ressente toute la douleur qu'elle avait ressenti depuis sa naissance. Au bout de quelques instants de folie démentielle et meurtrière, elle s'arrêta enfin de frapper et lâcha la statuette qui était à présent maculée de sang. A présent horrifiée Erika regarda son maître qui baignait dans une mare de sang, mort. Réalisant que c'était elle qui avait fait ça la jeune fille tituba jusqu'à la porte, complètement perdue et choquée par ses propres actes. Dehors le vacarme retentissait toujours, accompagné à présent des cris paniqués des habitants. Levant les yeux au ciel la jeune fille comprit alors ce qu'y affolait tant la population, un énorme ouragan se dirigeait droit vers la ville dévastant tout sur son passage. Couverte de sang et totalement sonnée la jeune fille regarda les gens fuir et se réfugier dans la panique, elle restait immobile sur le pallier. Ce ne fut que quand elle baissa les yeux qu'elle découvrit une lettre à ses pieds. La saisissant, Erika s'empressa de l'ouvrir et de la lire. Une fois qu'elle eu terminé elle constata que le portail mentionné dans la lettre était là, quelques mètres à peine devant elle. La jeune fille s'avança vers le portail en titubant d'un air incertain puis, après avoir jeté un dernier coup d'oeil à l'ouragan et à la population paniquée, s’engouffra dans ce qui lui promettait d'être une porte vers un avenir meilleur.

Codage par Sunhae sur Libre Graph
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Heishi
On improvise, on s'adapte, on domine ! Compris, Bitch ?!
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 27/03/2013
Localisation : J'sais pas D8

MessageSujet: Re: Erika Daglin   Lun 5 Aoû - 12:36


Hey, bienvenue !
Comme quoi, quand je fais de la pub, ça marche toujours xD

Eh bien, il me semble que tout est bon, même le code, donc je te valide.
En espérant que tu t'amuse bien sur le forum, et au plaisir de rp avec toi !

PS : faudrait tout de même que tu te fasse une signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sakushi-world.forumactif.fr/
 

Erika Daglin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le fou et la folle(rp Evan/Erika privé)
» Want yoou play with me? Erika & Ariel
» Les aventures d'Erika Sker
» Erika Zoller
» Ambiguïtés et paradoxes Madikéens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kyouki Junsei :: Admninistration :: Présentations :: Présentations validées-